La Ferme de Gaïa

Il est temps de ..... se préparer à .....

Le temps de ….. se préparer à ….

 

95500821 235211344238455 1611043259226783744 n

Aurèle, membre de la petite ferme, co confineur et team responsable de toute la partie bricolage qu'il maîtrise, ainsi que les soins aux animaux ! Car une bonne équipe est pluridisciplinaire, il est ici en compagnie de Galghaï, le petit Berger d'Asie Centrale, quelques jours après son arrivée à la petite ferme


Alors que notre économie Française (et pas que) entre officiellement en récession, et que, confinement oblige, faire ses courses devient parfois un casse-tête, vous avez sans doute remarqué que les prix (de la bouffe) augmentaient fâcheusement !

Le second casse-tête, c’est celui de la mère de famille qui va remplir son frigo et se demande bien comment :

  • Eut égard au chômage technique ou partiel de son homme
  • Eut égard à l’absence de cantine
  • Eut égard au fait que le meilleur truc qu’il reste à faire c’est de bouffer

Elle va y arriver avec moins de sous, et des aliments qui flirtent avec l’inflation !

Se procurer à manger va devenir une priorité vitale ! Ca l’a toujours été, mais on va en prendre conscience. Les citadins iront à la campagne négocier quelques paniers garnis et les campagnards occuperont leurs temps morts (si il en reste) au jardin.

Dans un second temps, il est fort possible que nous voyions resurgir les petits jardins de ville dans toutes les zones vertes inoccupées.

Dans un troisième temps, que je n’appelle pas de mes vœux, il est possible que les larcins de jardins ou de fermes se multiplient. Plusieurs affaires récentes (vol de brebis, vaches dépecées) me laissent à penser que nous risquons d’en arriver là plus vite que prévu. A moins que les poulets, pardon les keufs, zut les flics, bref les gendarmes, ne  fassent autant de zèle pour nous soutenir que pour nous confiner.

 

Alors que faire en URGENCE :

Si rien n’a été prévu, ça va être compliqué ….

Mais sinon :

1°) Faire vos derniers semis de printemps


95251726 229471744979541 7864011404452298752 n 

Petits pieds de tabac, strictement pour consommation personnelle : germés depuis 15 jours, ils font 1 cm et ont été replantés en godets individuels pour une croissance idéale. La graine de tabac est minuscule, la plantouille est tout aussi petite, mais j'ai été surprise, en procédant au repiquage, de voir qu'elle était saine et solide :) - voilà une économie facile à faire pour l'homme de la maison (qui fume)

 

2°) Repiquer en godets individuels les germes devenus grands :

 

95562897 271922010510703 3009322303990267904 n 5 

Voici quelques godets à plusieurs stades de croissance, tous jouissent d'un climat privilégié sous serre pour le temps de la germination et du premier stade de croissance. Mais en cas d'absence de serre, il est possible de travailler dans des mini serres placées derrière ses fenêtres ou n'importe où chez soi, mais avec des néons horticoles qui reproduisent le spectre solaire ! Il n'est pas nécessaire, ni souhaitable, de tout faire en même temps : étalez vos semis et votre travail en fonction des préférences météo de vos choix potagers. Pour les plus pressés, achetez vos plants en jardinerie, mais évitez soigneusement les hybrides "F1" dont vous ne pourrez récupérer les semences !

 

3°) Planter sous serre les légumes appréciant la chaleur et fuyant le gel

 

95219749 518153162194590 7988953484856655872 n 

Une serre de 3 sur 6 qui contient 36 pieds de tomates, une plate bande d'ail et 3 celeris raves : le tout est serré et chaque centimètre est optimisé, mais par expérience, ça tient très bien grâce à un suivi strict qui relève de la micro agriculture intensive et de la permaculture. Les essences de l'ail participeront à la prévention sanitaire globale et j'ajouterai sans doute quelques fleurs à peine plus tard.

4°) Planter les pommes de terre si ce n’est pas déjà fait (elles devraient être sorties de terre et pour les grandes précoces, vous donner quelques satisfactions)

95097977 314510102865736 7138443835901739008 n 

Buttes de pommes de terres dont les rangées sont visualisées par des fils bleus tendus, le paillage naturel à base de foin moisi est nettement visible et en haut à gauche de la photo, 3 carrés de jardin recouverts de voile de forçage pour les semences précoces qui jouissent d'une terre plus chaude et nous permettent de consommer rapidement un peu de fraicheur !

 

5°) Finir de préparer vos portes rames pour les haricots et pois à rame (soit grimpants)

95122204 666669437501649 6408784202900176896 n 

Portes rames en bambous sur buttes avec paillage naturel. Les bambous sont issus du jardin et les rames sont faites à base de fil à foin : gratuites donc .... , de quoi planter environ 600 pieds de pois, haricots et confrères de plusieurs sortes qui nous nourriront bien et longtemps, le sol a été fumé l'été dernier et laissé au repos plusieurs mois afin que les petits vers du fumier et de la terre finissent le travail sous une couche de foin moisie et avec des lasagnes de BRF/compostage : que du bon pour nos p'tits ricots !

 

6°) Préparer votre sol pour les semis en pleine terre qui ne vont plus tarder (à faire en théorie après le 15 Mai et les derniers risques de gel)

95107267 276235443536415 682338671176712192 n 

Buttes de type lasagne permaculture qui ont été enrichies d'une couche de fumier de cheval encore assez frais, puis recouvertes d'un paillage synthétique : elles seront réservées aux cucurbitacés (courges, et potirons) et aux légumes feuilles cette année. Au premier plan l'antenne d'électroculture avec piquet cuivre et étoile en zinc, puis fil de zinc qui part Sud-Nord pour allonger le champ électro magnétique destiné à potentialiser les cultures

Ces conseils valent pour un climat tempéré.

Note importante : à cette date il est encore possible de tout commencer ou recommencer en cas de ratage !!!! Les légumes qui commencent plus tard ont tendance à pousser vite car ils ont de bonnes conditions météo, donc rien n'est perdu et vu les conditions économiques, n'hésitez pas à vous y mettre, mais alors trèèèèèès vite !

 

Apprendre à manger ce qui est consommable et valorisable !!! 

 

95134737 258356831961658 9143226336498679808 n 

Superbe racine de pissenlit qui sera torrefiée au four jusqu'à brunissement et fournira l'équivalent d'une chicorée locale pour pas un rond

Dans  le même état d'esprit : apprenez à récupérer :

  • les mures sauvages sur les ronciers - abondantes en été
  • les pissenlits charnus à déguster en salade (saveur à peine amère) - Très abondants
  • Les orties en épinards ou en soupe, véritables bombes de micro nutriments (à récupérer en milieu propre, pas en bord de route) - Très abpndantes
  • Les pousses de bambous (sauf les décoratifs à baies rouges, ils sont toxiques) qui se multiplient au printemps et horripilent les jardiniers

95129851 2730306643868201 4952281292981927936 n 2 

Salade de pissenlits en préparation, ils seront coupés fins et agrémentés d'une vinaigrette à l'échalotte - Miam

Récupérez la moindre place utile au jardin : remplacez le strictement décoratif par du gustatif ....

 

95381121 580207476034567 2195448678825590784 n 1 

Une petite place nettoyée à offert un poste à ce jeune argousier épineux, à la fois médicinal et gustatif, comme de nombreux végétaux qui gagnent à être connus

 

Récupérez auprès des agriculteurs leur foin moisi qui servira à faire un excellent paillage, source de croissance de petits champignons et organismes biologiques transformateurs !

 

91564881 299748384331446 7953546904044830720 n 1 

Botte de foin moisi (350 kilos avant de prendre l'eau) qui constituera le meilleur paillage naturel pour protéger vos cultures, préserver l'eau du sol (milieu humide) en évitant l'évaporation et participer à la création d'une faune et flore riches et propices

 

Récupérez sous vos gouttières, toutes vos gouttières l'eau de pluie grâce à des cuves plastiques souvent peu onéreuses en récupération

Cuve blanche reconditionée 1000 lt/palette plastique - ApiSaveurs.fr 

Cuve standard 1000 litres à laquelle on peut relier un robinet, un tuyeau, de façon à arroser ses potagers ou abreuver ses animaux !

 

Alors quoi de neuf à la petite ferme ?

Récupération - Cohérence du système mixte élevage/maraichage et travail en équipe !

Rien ne se perd, rien ne se créé - tout se transforme !

Bientôt je vous parle de 2 choses primordiales : l'élevage, digne complément du maraichage pour l'autonomie alimentaire et économique, puis du travail en équipe :)

 

récession:crise économique;crise covid 19;potager 2020; faire son potager; autonomie alimentaire;survivalisme

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !